Les activités S'exprimer

Journal de bord d’un provincial à Paris

Bonjour bonjour ! Avec les 4èmes, nous avons débuté l’année avec une séquence introductive autour de la ville de Paris. Cette séquence me permettait de lancer mon fil rouge de l’année : « Paris Belle-Époque ». Nous y avons étudié des textes de Zola, des tableaux impressionnistes… afin de poser un cadre pour les séquences à venir.

Cette séquence est articulée de manière chronologique puisqu’elle débute avec les préjugés de province sur la capitale, puis sur l’arrivée d’un provincial à Paris et la description des lieux parisiens. Les élèves découvrent donc la ville de Paris à travers le parcours fictif d’un jeune premier, fraichement arrivé dans la capitale. Il me semblait donc évident de proposer un projet final qui reprenne ce schéma.

Mon choix s’est porté sur le journal de bord d’un provincial. Un projet final qui me permet d’exploiter tous les thèmes et les notions abordés durant la séquence (le portrait, la description, Paris à la fin du XIXème siècle, le vocabulaire de la ville…). C’est ce projet que je vous propose aujourd’hui !

Les points clés de la séquence

Cette production étant un projet final, j’ai construit ma séquence pour qu’elle s’articule autour de celui-ci. Chaque séance, chaque étape permet ainsi aux élèves de compléter leur projet en fin de séquence. Voici les séances proposées et qui me semblent indispensables à la réalisation de ce projet.

  • Séance n°1 : Paris Belle-Époque… Une séance avec un jeu de cartes home made pour fixer le cadre spatio-temporel : les personnalités de l’époque, les objets qui existaient ou n’existaient pas à la fin du XIXème siècle, les événements historiques… sur le même principe que le Time Line.
  • Séance n°2 : Paris depuis la Province… avec un extrait de Madame Bovary dans lequel les voisins de cette dernière parlent de Paris en des termes peu élogieux. L’objectif était de repérer les préjugés et de comprendre que la capitale n’était pas aussi accessible à l’époque que de nos jours. J’envisage de trouver un autre texte traitant de l’idéalisation de Paris afin de comparer plusieurs points de vue pour l’année prochaine.
  • Séance n°3 : « Ce fut comme une apparition »… Une séance d’analyse de corpus avec des extraits de divers romans dans lesquels un jeune provincial arrive à Paris. L’objectif est de comparer leurs ambitions, leurs états d’esprit, leurs situations…
  • Séance n°4 : Héros romanesque… Une séance d’oral dans laquelle les élèves devaient choisir l’un des personnages du corpus précédent ou en créer un autre afin de le présenter dans un petit groupe. À partir de ces échanges, nous élaborons une grille d’évaluation pour la présentation orale qui aura lieu en fin de séquence.
  • Séance n°5 : Le pari d’Haussmann… Une séance de vocabulaire basée sur plusieurs tableaux d’Eugène Galien-Laloue. Lors d’un rallye-description, un tableau est projeté pendant 30 secondes à 1 minute et les élèves doivent lister le plus de mots (en lien avec le vocabulaire de la ville) possible sans réutiliser deux fois le même mot d’un tableau à l’autre. La mise en commun permet d’élaborer une banque de mots autour de la ville. On en profite également pour nommer certains lieux parisiens et les placer sur une carte.
  • Séance n°6 : Paysage parisien… Cette fois-ci, il s’agit d’exploiter le vocabulaire identifié dans la séance précédente pour écrire. Pour cela, j’utilise les cocottes qui leur donnent quelques consignes pour écrire.
  • Séance n°7 : Portraits parisiens… Une séance construite autour de plusieurs portraits de personnages parisiens (Gervaise, Renée… entre autres) qui permet de comparer plusieurs destins.
  • Séance n°8 : Rêve ou désillusion ? Un premier pas vers l’argumentation avec cette séance dans laquelle les élèves répondent à la problématique de séquence.
  • Évaluation orale : Mon héros romanesque… Cette séance d’oral permet de présenter le personnage qui a été créé pour le projet final. Les élèves le soumettent au reste de la classe qui peut faire des remarques et poser des questions pour l’étoffer.

C’est la première fois que je proposais cette séquence ! Elle est donc perfectible mais je compte l’utiliser à nouveau l’année prochaine en lui apportant quelques modifications et améliorations.

Le projet final

Dans un journal de bord, votre personnage fera le récit de ses quatre premiers jours à Paris. Il y racontera ses espoirs et ses attentes quant à son arrivée dans cette nouvelle ville. Mais aussi son arrivée à Paris et ses premières impressions. La description d’un lieu parisien sera intégrée à l’une des dates.

La préparation du projet final est effectuée majoritairement à la maison. Les différentes étapes de la séquence permettent d’obtenir un résultat complet : les textes donnent des exemples concrets, la séance de vocabulaire et la séance d’écriture aident à la rédaction de la description et les deux séances d’oral forgent la création du personnage et de sa cohérence / crédibilité.

J’apporte quelques consignes supplémentaires à l’oral : la période du récit doit se situer entre 1880 et 1900 ; ils doivent veiller aux anachronismes et peuvent donc faire des recherches afin d’être fidèles à l’époque. De plus, nous faisons un rapide rappel de la présentation du journal intime.

Deux compétences sont évaluées :
– Exploiter les principales fonctions de l’écrit.
– Exploiter des lectures pour enrichir son écrit.

J’ai été assez satisfaite du résultat. Il y avait de belles productions et même les élèves les moins à l’aise ont réussi à produire quelques choses de satisfaisants. C’était agréable à corriger puisque chaque journal de bord était différent, autant dans sa présentation que dans le récit qui y était fait.


Est-ce que cette idée de projet final vous tente ?
Quel projet final proposez-vous en lien avec la ville ?

Pour plus d’idées, d’outils, de lectures… vous pouvez me retrouver sur Instagram !
@flaubertandco
Et depuis peu sur Facebook !
FlaubertandCo

1 commentaire

  1. Bonjour,
    Encore une fois, très belle séquence.
    Pourriez-vous mettre en ligne les textes étudiés?
    Par avance, merci.

Laisser un commentaire