Les outils S'exprimer

Les cartes à écrire ⎜le portrait

Bonjour bonjour ! Je reviens aujourd’hui avec une nouvelle catégorie sur le blog « s’exprimer« . Dans cette catégorie vous trouverez des idées d’activités, des outils, des supports pour travailler l’expression avec vos élèves, que ce soit à l’écrit ou à l’oral. Pour le premier article de cette catégorie, je vous propose des cartes à écrire !

Les cartes à écrire, qu’est-ce que c’est ? Les cartes à écrire ce sont des petites cartes représentant des personnages, des objets, des situations… et qui ont pour but principal de développer l’imagination de vos élèves. On peut imaginer plusieurs activités autour de ces cartes.

Ici, je vous propose des cartes à écrire dédiées au portrait et à la description physique. 108 cartes au total !

54 cartes représentent des personnages colorés, plutôt simples. Ils expriment des émotions différentes, ont des âges, des cultures, des positions différentes… Ces cartes sont adaptées au cycle 3 et au cycle 4 de par leur simplicité. Elles seront parfaites pour lancer une séance autour du portrait, servant de base pour diagnostiquer leur compétence sur le sujet.

54 autres cartes prennent la forme de gravures, en noir et blanc donc. Je les ai conçues pour les 4ème afin de travailler sur la vie au XIXème siècle. Ces cartes représentent également des personnages de tout âge, ayant des activités différentes.

Exemple de mise en pratique

Cette année, j’utilise ces cartes en 4ème dans une unité écriture. Nous venons de terminer l’étude des Misérables et je voulais poursuivre l’étude du réalisme au XIXème siècle en prolongeant sur la deuxième moitié du siècle, la Belle Époque notamment. Les objectifs de cette unité écriture sont de découvrir la vie parisienne entre 1860 et 1900 et de rédiger une production écrite collective.

Séance n°1 : Vivre à Paris au XIXème siècle

Une première séance pour découvrir la vie à Paris dans la seconde moitié du XIXème siècle. Je propose à mes élèves un diaporama Prezi et je leur demande de le parcourir. L’objectif est de prendre quelques notes, de faire preuve de curiosité, de découvrir la période.

Je vous joins le diaporama Prezi conçu par mes soins. C’est une première version, conçue pour une séance de moins d’une heure. Je le complèterai dans les années à venir pour le rendre le plus riche possible.
https://prezi.com/view/QNlOiilydnY2XF3WgWlJ/
D’ailleurs n’hésitez pas à me faire de vos remarques pour le compléter, le corriger, l’améliorer…

Séance n°2 : Rédiger un portrait

Une deuxième séance, cette fois-ci dédiée à la méthodologie du portrait et de la description physique. C’est dans cette séance qu’interviennent mes petites cartes à écrire. Pour observer leurs compétences à écrire, ils piochent tout d’abord une carte (carte simple et colorée) et doivent décrire ce qu’ils voient sur cette carte. Deuxième étape, ils piochent ensuite une autre carte (gravure). Le même exercice est proposé, une difficulté s’ajoute cependant puisqu’ils doivent chercher le vocabulaire lié à l’époque (redingote, crinoline…). Dernière étape, à partir de la même carte, ou d’une autre, je leur demande d’imaginer la vie du personnage représenté en quelques lignes.

Séance n°3 : Une matinée parisienne

Dernière séance de cette unité écriture, la rédaction d’un portrait et plus généralement d’un récit collectif.

Tout débute avec l’observation de tableaux, ceux de Jean Béraud pour la plupart. Voici le sujet d’écriture que je leur propose ensuite :
Nous sommes le 20 décembre 1860, imaginez la matinée d’un personnage parisien de votre choix en vous inspirant des tableaux proposés. Votre récit devra comporter une description précise du personnage ainsi qu’une référence à un autre personnage de la classe.

L’objectif est assez simple. Ils doivent imaginer la matinée d’un habitant de Paris en 1860 en s’inspirant des tableaux étudiés et y insérer un portrait. Contrainte supplémentaire, leurs récits doivent être liés ! C’est-à-dire qu’ils doivent faire référence à un autre personnage imaginé par un camarade, pourquoi pas travailler ensemble pour créer une famille, un couple… En rassemblant tous les écrits de la classe, nous devons avoir le récit d’une rue parisienne au XIXème siècle

Pour cela, je commence par leur proposer une carte d’identité qu’ils doivent remplir et afficher au tableau. Cette carte d’identité est celle du personnage dont ils souhaitent faire le récit. Il s’agit donc d’un premier brouillon. Un temps d’échange est ensuite mis en place durant lequel ils peuvent échanger sur leurs personnages, imaginer des liens, des histoires communes, se mettre d’accord pour lier leurs récits… C’est l’occasion d’approfondir son brouillon.

La seconde partie est évidente, puisqu’il s’agit de la partie rédaction. La rédaction du récit et du portrait est individuelle. Leur brouillon doit alors les aider à écrire.


Autres utilisations possibles des cartes à écrire…

– Utilisation de plusieurs cartes pour rédiger un dialogue.
– Étude du vocabulaire de l’époque.
– Marathon écriture.
– « Écrire c’est gagné » : décrire le personnage présent sur la carte (avec ou sans contraintes de vocabulaire) et faire deviner quel personnage est représenter.


J’espère que cet outil et cette activité vous plaisent et qu’ils vous donnent des idées ! N’hésitez pas à télécharger les documents et à me faire part de vos retours si vous les utilisez.


Pour plus d’idées, d’outils, de lectures… vous pouvez me retrouver sur Instagram !
@flaubertandco

2 commentaires

  1. Bonjour,
    Merci pour toutes vos bonnes idées et vos partages, en revanche, vous semblez introuvable sur Instagram.
    Bonne journée.

    1. Flaubert and Co. a dit :

      Bonjour,
      merci beaucoup pour votre commentaire.
      J’ai changé de nom récemment et tous mes articles n’étaient pas à jour. Vous pouvez maintenant me retrouver sans problème !
      Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *