Les outils S'exprimer

Le nuancier ⎜Les métiers du XIXème siècle

Bonjour bonjour ! Depuis la rentrée, qui me semble déjà terriblement loin, nous travaillons sur la ville de Paris dans le roman du XIXème siècle avec les 4èmes. Une séquence que j’aime particulièrement, étant une adoratrice de la littérature du XIXème siècle ET de Paris.

Après avoir rencontré les Parisiens de l’époque, déblayé les grands boulevards avec Haussmann et spéculé avec Mouret, il est temps pour nous de passer à de l’écriture. Avec cette séquence, j’axe les apprentissages sur la description et le portrait – la thématique s’y prête à merveille. Aujourd’hui, c’est donc un outil d’écriture élaboré cet été que je vous propose, en lien avec la rédaction de portraits : le nuancier des métiers du XIXème siècle.

Indirectement lié au portrait, ce nuancier permet d’apporter de la richesse aux écrits en ajoutant des petits détails sur la vie des personnages. Il permet également de découvrir d’anciens métiers (qui connaissait le tapeur de vitres, franchement ?) et, ainsi, de se projeter davantage dans la vie parisienne du XIXème siècle. Il peut également être utilisé dans le cadre de récits, pour la création de personnages.

Exemple d’utilisation

J’utilise ce nuancier dans une séance d’écriture dédiée au portrait. Je propose tout d’abord aux élèves de piocher une carte à écrire et de décrire le personnage qu’ils voient. Aucune autre consigne, le but étant de partir de ce qu’ils savent faire. Une rapide mise en commun permet de regrouper leurs connaissances, leurs acquis et d’établir une rapide méthode de la rédaction du portrait (que peut-on décrire ? quels mots utiliser ? dans quel ordre ? …).

Après avoir établi cette liste de conseils, je leur propose de reprendre leur carte à écrire et de revoir leur premier écrit. Ils peuvent l’approfondir en y ajoutant des détails ou totalement recommencer leur rédaction. Ce nuancier des métiers du XIXème siècle est proposé avec d’autres outils : le nuancier du portrait physique, le nuancier des vêtements du XIXème siècle et le nuancier du portrait moral. L’objectif est d’obtenir un portrait complet et riche ainsi que d’acquérir une méthode qu’ils pourront ensuite utiliser toute l’année.

Conseils de préparation :

  • Le fichier est conçu pour être imprimé en recto-verso sur bord long.
  • Je vous conseille de l’imprimer en couleurs (si c’est possible).
  • Je vous conseille également de plastifier vos cartes pour qu’elles puissent être réutilisées.
  • En perçant les cartes et en les rassemblant avec un mousqueton ou un anneau, vous pourrez créer un véritable nuancier agréable à manipuler.
  • Pour une classe de 30 élèves, j’imprime 15 nuanciers. D’autres sont à dispositions et ils tournent.

Le contenu du fichier :

  • Un document de 6 pages comportant 11 cartes (22 si pas de recto-verso).
  • 88 métiers au total, répartis en catégories.

Pour plus d’idées, d’outils, de lectures… vous pouvez me retrouver sur Instagram !
@flaubertandco

1 commentaire

  1. Je travaille à partir de cartes postales ou de dessins mais je trouve l’idée du nuancier formidable !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *