Les sorties & balades Manipuler

Quatre jours à Londres

Bonjour bonjour ! Au moment où je débute la rédaction de cet article, je reviens tout juste d’un séjour de quelques jours à Londres avec les 4èmes. Je suis déjà allée en Angleterre avec des élèves mais c’est la première fois que je me trouve impliquée dans l’organisation et la gestion, aussi je me suis dit que ce partage d’expérience pourrait peut-être vous aider ou vous donner envie d’y emmener vos élèves.

J’ai organisé cet article de manière chronologique. Vous y trouverez le contenu de nos journées, des conseils, des itinéraires et des idées d’activités.

Le trajet aller

À l’aller, nous avons fait le choix de prendre le ferry. C’est le moyen le plus économique pour rejoindre l’Angleterre, ce qui nous permettait d’utiliser le budget restant pour des activités sur place. Nous avons emprunter la compagnie Brittany Ferries qui propose des traversées depuis différentes villes de France. De notre côté, nous avons opté pour la traversée Caen-Ouistreham – Portsmouth. Le trajet dure 6h en journée et 8h de nuit.

Nous arrivons à la gare maritime vers 6h30. Le bâtiment est assez grand pour accueillir nos quelques 110 élèves. Il y a des bancs, des prises et des toilettes. Il y a également un petit café dans lequel nous avons pu prendre un petit déjeuner entre accompagnateurs. Pendant que les élèves s’installent, nous passons au guichet pour faire vérifier un à un tous les passeports, les AST et les réservations.

Une fois ces vérifications faites, nous avons pu passer la douane. Il faut laisser les appareils électroniques dans les sacs à dos et rendre leurs passeports aux élèves pour qu’ils puissent les présenter individuellement aux douaniers. Nous leur avons demandé de ranger immédiatement leur passeport au fond de leur sac pour éviter de les perdre.

Quelques conseils :
– Tous les bagages (ici des sacs à dos puisque nos valises étaient dans le car) des élèves doivent être étiquetés avec leur prénom, leur nom, leur numéro de téléphone et le nom de l’établissement. Si jamais vos élèves ne l’ont pas fait, des étiquettes en papier sont disponibles gratuitement.
– Le passeport n’est maintenant plus obligatoire pour les mineurs mais lorsque nous avons entamé les démarches pour partir, il l’était. Nous avions donc avec nous tous les passeports des élèves. Je vous conseille vivement de les trier par ordre alphabétique et de les diviser en sous-groupes. Ici, nous en avions quatre, un sous-groupe par accompagnateur.
– Les AST doivent également être triées par ordre alphabétique pour faciliter le travail des agents. L’AST est à compléter par les parents. Le parent qui remplit le document doit joindre une photocopie de sa carte d’identité. Si jamais l’enfant ne porte pas le même nom de famille que ce parent, il faut également joindre une photocopie du livret de famille.
⚠️ Nous avons eu un soucis avec un élève qui n’a pas pu monter sur le bateau. Ses parents s’étant séparés des années auparavant, ils avaient signé une interdiction de sortie de territoire. C’est une procédure importante qui ne peut être révoquée qu’avec un passage en gendarmerie. Nous n’avions aucun moyen de le savoir, les parents auraient dû nous prévenir. Nous ne l’avons constaté qu’au moment du passage de douane. Les douaniers ont été très arrangeants, ils nous laissaient emmener cet élève avec une deuxième AST, signée du deuxième parent. Lors des courriers ou autres consignes aux parents, pensez donc à mentionner cette situation pour vous éviter ce problème. De notre côté, l’élève a dû rester à quai avec un professeur. Ils ont pu prendre le bateau de l’après-midi.

Dans le bateau, on nous a installés dans des salons (un salon par groupe de 55 élèves). Ce jour-là, nous étions le seul groupe scolaire aussi les élèves ont pu laisser leurs affaires sans trop d’inquiétudes. Des poubelles sont mises à notre disposition et il y a des prises et des toilettes à proximité.

Nous sommes partis à 8h30 et le trajet durait 6h. Les élèves ont pu être laissés en totale autonomie. Ils ont pu accéder au pont, aux divers salons, aux espaces de restauration… Nous leur avons demandé de pique-niquer dans le salon pour éviter de laisser des déchets sur le bateau. De notre côté, nous avons déjeuné dans l’un des selfs proposés.

Nous avons eu un peu de retard sur le bateau. Des porte-avions nous empêchaient d’accéder au port de Portsmouth et nous avons dû ralentir le rythme et attendre un peu en mer. C’est quelque chose d’assez fréquent, aussi je vous conseille de ne pas prévoir une visite payante pour la fin de journée. Nous avons eu 1h30 de retard et nous avons dû annuler la visite de Camden que nous avions prévue. À la place, nous avons emmené les élèves sur la plage avant de reprendre le car vers Londres. Il faut compter environ deux heures de route pour joindre Portsmouth à Londres.

Quelques conseils :
– Vous pouvez leur conseiller de prendre du Mercalm pour le mal de mer. Un comprimé suffit et c’est assez efficace.
– Demandez aux élèves d’éteindre les données mobiles de leur téléphone. En mer, le réseau passe par le satellite.
De jour, les élèves peuvent se promener sur le bateau et profiter. La mer est souvent assez calme. En revanche, de nuit, le trajet dure plus longtemps (environ 8/9h) et nous ne pouvons pas sortir des salons.

Le logement

Durant cette semaine, nous logions dans des familles dans la banlieue de Londres, à Harrow. C’est une ville cosmopolite dans laquelle se croisent de nombreuses cultures. La ville n’est pas propice aux balades ou aux visites, aussi nous nous sommes contentés d’y dormir. Elle a pour avantages d’être accessible en car, proche de Londres et proche d’Oxford où nous avons passé une journée.

Les élèves ont été répartis dès le premier soir, par 2, 3 ou 4. Nous avions reçu la liste des familles en amont, avec le nombre d’élèves reçus dans chacune et leurs particularités (présence d’animaux, accepte les allergies…). Ainsi, nous avions pu répartir les élèves (un vrai casse-tête !). Nous leur avions préparé, à chacun, une petite étiquette sur laquelle étaient inscrits le nom de la famille, l’adresse… ce qui leur permettait de se repérer si besoin. Nous leur avons annoncé la répartition sur le bateau pour éviter des plaintes inutiles.

Jour 1 – Londres, le British Museum et Camden

Nous débutons la première journée par une balade à pied dans le quartier de Tower Bridge. Le car nous a laissés dans le Tower Hill Car and Coach Park, un parking sécurisé qui, par un escalier, mène directement à l’esplanade de la Tour de Londres. Là, nous avons débuté une petite balade d’environ 1h30.

Nous sommes passés par différents lieux emblématiques de Londres : la tour de Londres, Tower Bridge, le Borrough Market, le William Shakespeare mural, The Anchor Bankside, le Millennium Bridge et, pour finir, la cathédrale Saint Paul.

C’est une balade tranquille. La plupart des chemins empruntés sont piétons et il y a de nombreux points de vue pour faire de jolies photos. Les élèves avaient déjà travaillé sur les monuments de Londres avant le séjour, aussi nous n’avons pas eu besoin de les présenter sur place. Quelques explications et anecdotes supplémentaires ont suffi.

À noter que si nous avions eu plus de temps, nous serions partis de Leadenhall Market pour passer devant la petite église abandonnée de Saint Dustan in East. Il est également possible de réserver gratuitement l’entrée au Sky Garden. Il suffit de leur envoyer un mail deux mois en avance.

Pour pique-niquer, nous nous sommes rendus à Covent Garden. Le temps était humide et les élèves ont ainsi pu manger couverts. La place est également très agréable et permet un temps libre sécurisé. Il y a quelques boutiques souvenirs. Les toilettes sur place sont payantes (£1,50).

L’après-midi, nous avons visité le British Museum. Il se situe non loin de Covent Garden et est facilement accessible à pied. L’entrée des groupes se fait par l’arrière du bâtiment, par Montague Place. Je ne sais pas si ils étaient plus laxistes à cause des vacances scolaires mais nous sommes rentrés facilement, les élèves n’ont pas été fouillés ni comptés. D’ailleurs, nous avons pu rentrer avant notre heure de visite prévue. En revanche, il y avait beaucoup de monde.

Nous entrons dans le musée par l’une des galeries. Ce n’est clairement pas pratique… On ne peut pas rassembler les élèves pour leur donner des consignes. Si vous regardez ce plan, vous pouvez voir l’entrée entre les salles 33 et 24 (« Montague Place Entrance »). Je vous conseille donc de leur donner les consignes avant, il y a de la place à l’arrière du bâtiment.

Pour notre part, nous avons laissé les élèves visiter en autonomie. Dans leur livret de voyage, quelques pages étaient consacrées au British Museum. Pour constituer ces pages, ma collègue d’anglais a tout simplement parcouru des sites dédiés pour lister les « œuvres à voir ». Des questions étaient posées, les élèves devaient relever des informations, faire des schémas… La visite a duré 1h30, ce qui est suffisant pour voir les principales œuvres.

Nous avons terminé la journée à Camden. Le car a pu nous reprendre directement sur Montague Place (il y a des places dédiés aux cars) et nous a déposé à Camden (entre le supermarché Morrisons et l’entrée du Camden Market).

Nous avons commencé par un petit tour du marché de Camden, ce qui a permis aux élèves d’appréhender les lieux et de se repérer. Puis, nous leur avons laissé du temps libre pour faire quelques achats. Le marché est vraiment agréable. Il y a de nombreuses curiosités et des boutiques très accessibles, c’est d’ailleurs l’endroit le moins cher de Londres pour acheter des souvenirs. Si votre budget vous le permet, je vous conseille d’organiser un goûter sur place. Il y a de nombreux stands qui proposent des petites choses à emporter, de quoi s’imprégner de la culture de Camden.

Nous avons terminé la visite du quartier par une balade de long de Chalk Farm Road. Ici, impossible de laisser les autonomie : la rue est très passante.

Jour 2 – Londres et Wicked

Pour cette deuxième matinée dans Londres, nous avions également prévu une balade à pied. Le temps était plus gris et pluvieux mais c’était tout de même agréable. Le car nous a laissés aux portes du Jubilee Gardens, sur Belvedere Road. Il y a une zone, le long de la route, qui permet de se stationner le temps que les élèves sortent du car.

Là, nous avons pu commencer notre balade qui a duré environ 2h. Elle peut durer moins longtemps mais nous avons pris le temps de nous arrêter pour prendre des photos, pour observer les gardes à cheval et pour observer la parade de la garde royale. À noter que la traversée de cette zone à pieds est plus difficile en groupe puisqu’il y a beaucoup de circulation et que les routes à traverser sont nombreuses. Je vous conseille fortement de bien briefer vos élèves en amont sur les feux, notamment, qui indiquent le temps restant pour traverser. Nous avons eu quelques frayeurs…

À nouveau, cette balade nous a permis d’observer de nombreux lieux londoniens : London Eye, Big Ben, Westminster Bridge, Westminster Abbey, le Parliament Square Garden, Downing Street, la Royal Horse Guards, Trafalgar Square et, pour finir, Leicester Square.

Nous avons laissé un temps libre à nos élèves autour de Leicester Square. Sans avoir à traverser la route, il y a de nombreuses boutiques qui leur ont plu et notamment les fameux M&M’s Store et Lego Store. Il y a également des boutiques touristiques pour acheter quelques souvenirs. Nous leur avons laissé 20 minutes mais ce n’était pas suffisant : il y a une file pour entrer au Lego Store et passer en caisse, même dans les autres boutiques, demande souvent de l’attente.

Quelques remarques…
– Pour avoir une jolie vue sur Big Ben, il faut passer par le tunnel qui traverse Westminster Bridge. Une photo de groupe s’impose ! Quand nous y sommes allés, il y avait un joli mémorial pour les victimes du Covid.
– Il est impossible pénétrer dans Downing Street. On peut l’observer de loin, à travers le système de sécurité (qui d’ailleurs impressionne beaucoup les élèves).
– Prévenez vos élèves… Il est interdit de toucher aux chevaux de la Royal Horse Guards. Nous avons assisté à une scène assez violente avec une touriste.
– La parade de la garde royale a lieu tous les jours à 10h28 (9h28 le dimanche). C’est un spectacle assez impressionnant qui a lieu à l’arrière de la Royal Horse Guards. Ce n’est pas la relève de la garde de Buckingham mais il y avait moins de monde et nous avons pu laisser les élèves faire le tour de la place sans soucis.
– Il y a des toilettes autour de Trafalgar Square mais elles sont payantes.

Nous avons fait notre pause repas dans le Green Park, près du Canada Memorial. Il y a quelques bancs, des poubelles et, en prime, une jolie vue du Buckingham Palace. Après le déjeuner, nous sommes passés devant le palais pour faire quelques photos. Malheureusement, pas de toilettes sur place…

L’après-midi, nous avions réservé des places pour assister à la comédie musicale Wicked. Nous voulions absolument leur offrir la possibilité d’assister à une comédie musicale. Nous voulions les emmener voir Les Misérables mais les places étaient trop chères (nous sommes partis pendant les vacances scolaires). La représentation a lieu au Apollo Victoria Theatre, que nous avons pu rejoindre à pieds. Pour entrer, il faut passer par la porte arrière sur Vauxhall Bridge Road.

Le spectacle était vraiment magnifique ! Les costumes sont somptueux, très colorés… et les décors sont impressionnants. La pièce mérite d’être travaillée en amont pour que les élèves puissent repérer les personnages et comprendre la chronologie de l’intrigue. C’est ma collègue d’anglais qui s’était chargée de cette préparation en classe. Elle avait notamment étudié quelques chansons que les élèves ont pris plaisir à retrouver au cours du spectacle.

Si vous en avez l’occasion et/ou la possibilité, je vous recommande vivement d’inclure une comédie musicale dans votre programme. C’est un vrai moment de vie londonien !

Jour 3 – Oxford

S’il y avait bien une visite que je voulais faire, c’était Oxford ! Je suis absolument fan de cette ville que je trouve magnifique. Pour visiter Oxford, nous avons imaginé un jeu de piste. D’une durée d’1h30, il a permis aux élèves de découvrir la ville, ses monuments et son architecture. Un vrai plaisir !

Le car nous a laissés sur Speedwell Street (non loin du Alice’s shop) dans laquelle se trouvent des arrêts de bus. Nous nous sommes ensuite rassemblés dans un petit coin pour distribuer les dossiers, les cartes… aux différentes équipes.

Concernant l’organisation, nos élèves étaient répartis dans des équipes (5 élèves par équipe). Chaque équipe disposait d’un questionnaire (qui comprenait également les indications) ainsi que d’une carte supplémentaire. Nous les avons fait partir à 2 minutes d’intervalle. Sur la première page de leur questionnaire, nous notions l’heure de départ et l’heure d’arrivée attendue. Le questionnaire mêlait à la fois les indications et les informations à chercher. Pour chaque lieu, nous avions cherché des questions à poser… Le nom d’un ancien étudiant, le nom d’un film tourné sur place, un livre présent dans la vitrine, une estimation de la hauteur d’un bâtiment, le dessin d’un blason… Il y a vraiment beaucoup de choses à imaginer ! Certains élèves ont même échangé avec des locaux !

Le jeu de piste permettait de visiter ces lieux : Alice’s shop, Christ Church (son esplanade), Deadman’s walk (il y a une petite légende sur ce lieu !), Oxford Punting, Radcliffe Camera, Bodleian Library, le pont suspendu de New College Lane, le Sheldonian Theatre, la Blackwell’s bookshop, le New Theatre, la Carfax Tower et le Covered Market.

Le jeu de piste débutait au Alice’s shop et se terminait devant Christ Church. La ville est en partie piétonne, ce qui permet de se déplacer librement. Seule Highstreet est à traverser et il faut être très vigilant (les voitures laissent rarement passer les piétons !).

Petit plus… Pour l’occasion, nous avons créé un groupe WhatsApp ! Un élève par groupe nous a donné son numéro de téléphone et nous l’avons ajouté au groupe. Ce groupe a eu plusieurs bénéfices : récupérer des photos de leur visite pour les réseaux sociaux du collège, vérifier leur trajectoire… C’était vraiment sympa ! À différents endroits de leur questionnaire figurait une icône téléphone, ce qui leur indiquait qu’ils devaient se prendre en photo, en équipe, devant le monument concerné.

Nous avons pique-niqué devant Christ Church. Il y a de la place, des bancs et des poubelles. Durant cette pause (ensoleillée !), nous avons pu vérifier rapidement les questionnaires et les photos demandées pour leur attribuer des points. À ces points, nous avons ajouté le temps réalisé. Cela nous a permis d’établir un classement. Nous avions acheté des petits souvenirs à Camden Market pour les trois premières équipes.

L’après-midi, nous avions réservé une visite du New College. C’est une visite libre et autonome qui dure environ 30 min. Il n’y a pas réellement d’indications sur place aussi nous avions imprimé ce guide de visite. On nous avait demandé de répartir nos élèves en trois groupes de moins de 20 élèves.

La visite permet d’accéder à la cour principale, au cloître (lieu de tournage de Harry Potter !), à la chapelle, au réfectoire et au jardin. C’est une bonne visite mais trop courte mais peu informative. Nous aurions aimé accéder à plus d’endroits et avoir plus d’indications pour apprendre des choses aux élèves. La visite de Christ Church est plus développée. Si vous avez le choix, je vous la recommande !

À noter que l’entrée des groupes ne se fait pas par l’entrée officielle. Il faut longer New College Lane et entrer par la veille porte en bois, au bout de l’impasse.

Après la visite, nous avons laissé un temps libre aux élèves. Nous avions fixé le point de rassemblement devant le Clarendon Building (il y a des marches pour s’asseoir, de la place et des toilettes sont disponibles gratuitement dans la Weston Library, juste en face). Les élèves avaient accès à Broad Street et à Turl Street qui sont piétonnes. Il y a de nombreuses boutiques souvenirs, des librairies, des petits restaurants où acheter un goûter…

Le car nous a finalement récupérés sur Saint Giles Street où se trouvent de nombreuses places de stationnement. Pour retourner à Londres, il faut compter deux heures de trajet.

Jour 4 – Musée d’histoire naturelle

Pour la dernière matinée, nous avions réservé une visite du Musée d’histoire naturelle. L’entrée se fait à partir de 10h et par l’entrée de Exhibition Road. C’est une visite libre et autonome. Comme pour les autres visites, nous avions prévu un questionnaire avec une exploration des différentes zones. La visite a duré environ 1h15, ce qui est suffisant pour se perdre dans les différentes galeries. Nous leur avions demandé de repérer des espèces, de faire des dessins, de relever des informations sur des spécimens…

Le musée est vraiment magnifique et très complet. C’est un lieu sécurisé, très grand mais on s’y repère facilement. Il y a évidemment des toilettes disponibles.

Pour notre dernier repas à Londres, nous avions fait le choix d’emmener les élèves dans un pub typique anglais pour déguster un fish and chips. Nous avions réservé un déjeuner dans le Duke of York, il se situe à côté de Victoria Station et de l’Appolo Victoria Theatre. C’est un pub typique, avec une salle de restauration à l’étage qui peut accueillir plus d’une soixantaine de personnes. La décoration y est très jolie, le service est rapide et agréable et le plat est très bon et assez copieux pour un déjeuner. Je vous le recommande !

Le trajet retour

Pour le retour, nous avons fait le choix de prendre le shuttle. Nous avons donc rejoint la côte en car. Initialement, nous avions prévu un shuttle vers 19h mais nous sommes arrivés au tunnel bien avant, vers 17h30. Il faut savoir qu’il est possible de changer l’horaire de traverser lorsqu’on arrive sur place. À l’entrée du parc, une borne nous demande de choisir notre horaire. Si il y a de la place, il ne faut pas hésiter à prendre un shuttle avant.

La traversée dure environ 30 min. Il fait assez chaud dans les wagons et ils peuvent remuer durant la traversée. On peut descendre du car et des toilettes sont accessibles.

Concernant l’administratif, la douane a ouvert nos soutes mais n’a pas vérifié nos papiers. Leur dire que nous étions un car français a suffit à passer la douane.

Le dossier de voyage

  • Nous avons préparé un dossier de voyage individuel pour les élèves. Dans ce dossier se trouvaient à la fois des informations sur le voyage (programme, plan, listes des choses à emporter dans son sac à dos…), des informations sur les visites, les questionnaires de visite… On y trouvait aussi un journal de bord quotidien que les élèves devaient remplir chaque soir. On leur demandait leur humeur du jour, un événement marquant, le contenu de leur lunch box… Enfin, nous avons terminé ce dossier par des pages libres sur lesquelles les élèves peuvent coller des photos, écrire…
  • J’avais également préparé un bingo de voyage qui se trouvait à l’intérieur du dossier. Il s’agissait de 12 photos emblématiques à prendre lors du séjour : un selfie dans une cabine téléphonique, une photo de la reine, un selfie avec la famille d’accueil…
  • Enfin, le dossier comportait des informations pratiques : la monnaie, du vocabulaire et des expressions, une liste des aliments (dans laquelle nous avions ajouté les intolérances et allergies des élèves présents)…

Je ne partagerai pas ce dossier puisqu’il s’agit d’un travail d’équipe réalisé avec ma collègue d’anglais. En revanche, je serai ravie d’en discuter avec vous si besoin !

Notre agence

Pour organiser ce voyage, nous sommes passés par l’agence Voyel. C’est une agence de voyages locale et scolaire qui propose des séjour en Europe.

Nous leur avions fourni une liste d’activités et de visites souhaitées et ils se sont chargés de la partie réservation. Ils ont géré le transport (ferry, car…), le logement (notamment le lien avec l’association qui gère les familles sur place), les visites, les billets pour la comédie musicale… C’est un vrai atout et une vraie aide ! La communication est vraiment facile et on peut modifier le programme proposé.

Autre avantage ! passer par une agence permet d’avoir des assurances et des garanties. Il y a également une assistance (même en soirée ou le week-end) ce qui nous a été d’une grande quand nous avons dû quitter la famille dans laquelle nous logions.

Je ne sais pas si elle passera pas là mais je tiens à fortement à remercier Magalie qui a su gérer notre problème de logement avec empathie et efficacité !


Je crois que j’ai fait le tour de ce séjour en Angleterre ! J’espère que cet article pourra vous être utile si vous programmez vous aussi un séjour avec vos élèves ou avec votre famille. N’hésitez pas à venir échanger avec moi sur le sujet, par mail ou sur Instagram !

Comme d’habitude, n’hésitez pas à me faire part de vos retours si vous utilisez ou adaptez cette activité !

Pour plus d’idées, d’outils, de lectures… vous pouvez me retrouver sur Instagram !
@flaubertandco
Et depuis peu sur Facebook !
FlaubertandCo

2 commentaires

  1. coudray a dit :

    Bonjour,
    Article très intéressant. Nous souhaiterions emmener 2 classes de quatrième à Londres l’année prochaine. Au museum, aviez -vous demandé de réaliser des croquis, de compléter des documents… Ce musée est-il accessible pour des élèves de 4e?
    Merci pour vos réponses.

    1. Flaubert and Co. a dit :

      Bonjour !
      Oui tout à fait ! Nous avions préparé un circuit de visite. Nous avions sélectionné des œuvres à voir en utilisant ce site : https://londonpass.com/fr/blog/choses-a-voir-au-british-museum . Nous leur demandions des informations, des hypothèses, des estimations, des impressions et des dessins. Il est totalement accessible aux 4e. Ils beaucoup aimé la partie sur l’Egypte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *